dimanche 1 mars 2009

Les Bashung de la musique

C’est ainsi que l’on pourrait rebaptiser les célèbres Victoires décernées chaque année aux meilleurs chanteurs français. En effet, Alain Bashung a remporté hier soir 3 nouvelles récompenses, portant sa collection à 11, un record absolu.
Si vous vous demandez ce que fait un article à ce sujet sur un blog consacré au slam, je vous invite à relire encore et encore la poésie bashunguienne, source intarissable de trouvailles et de mots qui font chanter la langue.
A méditer également, les propos de Jean-Loup Dabadie, récompensé hier et pour qui les paroliers doivent continuer leur difficile travail sans jamais se décourager « même si pour une seule chanson ils doivent remettre cent, mille fois sur le métier leur ouvrage». De quoi encourager les amoureux de paroles que sont les slameurs à persévérer dans l’écriture, modestement mais sans faiblir.
Enfin, si un raccourci réducteur assimile souvent le slam au rap, le parallèle devient pertinent quand c’est Abd Al Malik qui, parlant du hip hop, nous rappelle qu’« il faut en prendre soin parce que c’est lui qui unit les gens », et parce qu'il est fait « par des gens dignes, courageux et qui ont de l’amour dans le cœur ».

Alors, pour paraphraser notre slogan fétiche, comme Bashung, comme Dabadie, comme Malik, gardez courage, gardez votre dignité et surtout gardez de l’amour dans le cœur !

« Souhaitons-nous une année resplendissante … »

4 commentaires:

Alain Pabashung a dit…

Mi quand j'lis des trucs ainsi, j'brai com eune madleine

Anonyme a dit…

Récurrent de la République !

Oh Gaby a dit…

Echantillon du Professeur V

Pas près de nous quitter

Plume assortie

Seule particularité: élégance

Joséphine a dit…

La nuit je pleure
J'entends Alain à travers la peine