lundi 2 juin 2008

Non, nous ne sommes pas morts !

Après un mois de silence radio, nous voilà de retour sur les ondes pour faire le point de nos dernières aventures… Tout d’abord, merci de tout cœur aux nombreux amis du slam montois qui se sont inquiétés de notre disparition bloggesque de quelques semaines. Il va sans dire que c’était pour la bonne cause : préparation du GSN pour les uns, des examens pour les autres, des deux à la fois pour certains.

Faute de place, ce compte rendu se concentrera sur les deux moments marquants de ce mois de mai poétique. A commencer par la grande fête de clôture de la saison à la Maison Folie, qui avait décidé de réserver la fin de soirée au slam. L’occasion de faire la fête à cette discipline devenue incontournable dans la cité du Doudou et de présenter la première anthologie de poèmes dits en nos murs depuis octobre 2006. Mons a donc eu droit à une dernière (s)cène (le couscous était très bon, merci !), que Maky D’Angelo nous a fait l’amitié d’animer, allant même jusqu’à se prêter au rituel (nouveau pour lui) des notes et du jury. Outre les habitués, quelques nouveaux venus, slameurs lillois et spectatrices bruxelloises étaient présent(e)s pour ce dernier rendez-vous poétique, précédé d’un spectacle de beat box de haute volée. Tous assistèrent et/ou participèrent à une scène décontractée et sympatique, qui devait en outre servir de tour de chauffe à l’équipe chargée de représenter la Maison Folie au Grand Slam National de Bobigny du 29 au 31.

Bobigny, nous y voilà… Un an après une première expédition montoise en terres pilotiennes (marquée, on s’en souvient, par une participation inattendue aux demi-finales), l’heure était à la confirmation pour GG, Alex, Effel et Professeur V. Qui ne se firent pas prier : après avoir donné le ton (décalé) dans un slam de présentation sportivo-humoristique, ils remportèrent leur premier round de qualification juste devant l’équipe de Nantes. Malheureusement pour eux, un jury particulièrement sévère en début de deuxième round leur fit accuser un retard trop important pour espérer quitter la dernière place. Malgré une ambiance de (Maison) folie et quelques beaux moments de poésie, le miracle ne se produisit pas et c’est avec une déception non dissimulée que notre équipe se vit privée d’une deuxième demi-finale d’affilée.

Mais ce demi-échec fut très vite oublié, car le second objectif affiché des « petits Belges » était quand à lui atteint : qualifier l’un de leurs poètes pour la finale individuelle. C’est au Professeur V que revint l’honneur de défendre les couleurs montoises le samedi soir, Effel échouant quant à lui aux portes de la finale. Le Prof V, galvanisé par des supporters déchaînés (y compris des rivaux parisiens, bravo pour la sportivité !) armés de banderoles et de calicots, monta sur scène sur le coup de 21h00. Son "poème pipi caca" lui permit d'être retenu parmi les 6 meilleurs poètes et de participer à un second tour décisif. Cette fois, il proposa au public un "Retour du plagiat" légèrement modifié pour l'occasion (avec une tentative d’imitation de Yas et un clin d’œil à l’ineffable Julien Hardcore sur l'air de "Jéééésus, Jéééésus, Jéé-ééésus revieeeens, Jéééééésus reviens parmi les tiens"). Premier au tableau d'affichage jusqu'au 5ème poète, il se fit devancer de peu par Mathurin et plus largement par Naturel, ce dernier poète remportant finalement le trophée. Grâce à une équipe formidable l’ayant placé sur orbite lors des rounds de qualification et à des supporters incroyables de générosité, le Prof ramène donc de son périple parisien une médaille de bronze inespérée. Vivement l’année prochaine !

94 commentaires:

Anonyme a dit…

Bravo à tous!!!!
et surtout... toutes mes félicitations au professeur V.

AnSo

Deschienne nostalgique a dit…

Quelle expérience mes slami(e)s! je commence à peine à récupérer ma voix...Bravo encore à toute l'équipe vous avez tous assuré, vraiment!!! J'ai hâte d'y retourner... J'espère qu'on aura une dernière occasion de se retrouver tous autour d'un slam avant la rentrée!

cotch a dit…

Excellent compte-rendu, quelque peu hitchcotchien (hitchcotchien, deschiennes, on n'en sort plus) dans sa longueur mais sans les répétitions; et on a, on a, on a un dix, un dix et un 9,9 , hou,hou, hou,hou.....
Et on applaudit encore une fois tous les membres de l'équipe ayant représenté Mons à Bobigny, leurs supporters et trices, tous les poètes qui ont participé à nos scènes et toute l'équipe de la Maison Folie.
Restez vivants et vivement la saison prochaine.
Pour ceux et celles qui voudraient prolonger le plaisir, je vous convie à la dernière scène ouverte qui se déroulera mardi prochain au Zem théâtre de Lille à 21h.

Pierre Des/Pro-ch... a dit…

Ouais, vivement l'année prochienne!

lapplaudimaître maîtrenapplaudissements a dit…

c'est bon
vous avez toujours la pêche...
et la poezizanie aussi...

andrée wizem a dit…

...la même chose...

Gérard a dit…

Voilà, vous savez déjà beaucoup sur Bobigny.
Il me reste à vous parler des nos escapades à Paris, de la promenade à Montmartre, des frites au pied des tours de Bobigny à 10 heures du soir, des allers-retours à Mons de certains d'entre-nous, du repas à une terrasse au pied de la Fontaine Beaubourg un oeil sur les sculptures de Niki de Saint-Phalle... et de beaucoup d'autres choses.

En plus de tout cela et de la prestation de notre prof préféré, je retiens la très belle place d'Effel qui finit très très près de la finale individuelle et le fait que nous ayons "sorti" de grosses pointures lors du premier tour grâce à une victoire que l'on n'oubliera pas de sitôt.

Mon coup de coeur va à l'équipe de Poitiers emmenée par "Le Gaucher" et à tous les slameurs rencontrés là-bas. Quelle grande famille !
Slamitiés.
A+ GG

Gauch'air a dit…

Ouaiiiiiii le gaucher!! excellent! je suis sûre qu'il a des origines belges lui...;)

Juan-Mi konreconnaitra a dit…

Et certain(e)s n'oublieront pas la mafia campanillienne et la Despé à 4h du mat'!

effel a dit…

beaucoup de positif et de très positif à Bobigny.
Je me souviens de notre victoire au premier round, "à l'arrache", laissant les Nantais pantois;
je me souviens de mon 1er slam déclamé sans feuille sur la scène;
je me souviens du 1er trou de mémoire qui en découla, quelques secondes qui m'ont paru éternelles;
je me souviens de nos sentiments contrastés après le 2e round;
je me souviens d'une salle reprenant en "choeur" "des psauuuuuuummmmes";
je me souviens du carton de notre Profeseur V au cours de ce round, réalisant le quasi Grand Slam (9,7/9,8/10/10/10);
Je me souviens de l'ovation des Parisiens, sports, à la sortie du Prof V;
Je me souviens de l'annonce des 1/2finalistes par K-TrinD, sans que le mot "mons" ne sorte de sa bouche;
Je me souviens de nos regards un peu perdus à ce moment précis;
Je me souviens de la finale individuelle et de l'ambiance de feu qu'on y a mis, pour porter Prof V vers les sommets;
Je me souviens qu'il termine en tête du 1er round, et qu'il ne sera battu que par les deux derniers (but not least) slameurs de la phase finale;
je me souviens de notre escapade parisienne;
je me souviens de nos superbes supporters et -trices, de leur soutien innondant le coeur;
je me souviens du concours de slam inter-scolaires, de slams collectifs d'une fraîcheur incomparable, d'une ambiance incroyable dans la salle Pablo Neruda;
je me souviens d'un haïku dédié aux Deschiennes: "brosse pour les Deschiennes, se préparer pour l'Aubade, d'amour et d'eau fraîche";
Je me souviens d'innombrables fous rires;
je me souviens... et me souviendrai longtemps encore

Jean-Né L'alarmeàl'oeil a dit…

Oh Effel c'est beau!! snif j'en ai la larme à l'oeil!! Et ton un jour célebre Haïku restera au moins gravé dans mon dictaphone pour passer à la postérité!
Quelle émotion mes slami(e)s quelle émotion...

cotch a dit…

Pour le tournoi des scolaires, je confirme; j'ai ressenti là une émotion intense. Effel et moi étions jurys et nous avons pu constater que la relève pointait déjà le bout du nez : poèmes de qualité, originalité et variété des sujets abordés et de l'interprétation et tout ça dans une ambiance indescriptible surtout lorsque les poètes-slameurs de l'équipe locale entraient en piste.
Et puis le regard de tous ces gosses pointant vers les panneaux au moment des cotations : "et m'sieur, t'as mis un dix ?" et ces explosions de joie au moment où en effet un dix apparaissait.
Moments inoubliables et expérience que je renouvellerai sans la moindre hésitation.

Jean-Michel Pariroubaix a dit…

Sans brandir pour autant le bouquet du vainqueur...

andrée wizem a dit…

alors comme ça vous avez scotché nantes!
quelle audace!!!

et je vois que professeur v a triplé un dix!
quel brio!!!

j'imagine que la prochaine scène sera trés déjantée...
que votre fête recommence!!!

50 (Per)cent a dit…

Mais qu'importe le maillot tricolore du meilleur belgian lover...

GG a dit…

Salut Andrée
Il y avait aussi Nice, La Ferté sous Jouarre et Le Gobelune de Paris...

andrée wizem a dit…

ok...vous avez scotché nice...la ferté sous jouarre et le gobelune...
...
j'en reste coi...

professeur v...
..."le bégaiement" que je viens d'écouter...
la preuve qu'il n'est pas toujours besoin de long discours mais qu'il est toujours besoin d'un bon poème...
super démo trés efficace....le ti-ti-ti-llement de l'intelli-li-li-gence du coeur...

diiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiix!!!!!!!!!!!

Grand Blog National a dit…

Fin du GSN
Mais pour nous c'est pas fini
D'Haïku j'ai envie

Jean-Michel toujourspartant a dit…

une invitation
a laquelle je n'puis dire non
à vos slams banzaï!

Jean-Michel quiveutsebattre a dit…

les coups sont permis
même les combats dans la boue
catcheurs de haïku

L'une sans l'autre a dit…

Et j'ai crié (choeur: crié!) Deschienne pour que tu reviennes...
Wouuuuuuu il n'y a personne pour me renvoyer la balle...

Jean-Gaël Pamonfils a dit…

Avons évité
Une overdose de Monfils
Grand merci Roger

Julien Orphelin a dit…

J'renvoie la baballe
Attrape, DeschiennemaDeschienne
Pour que Fleur revienne

JJ Lionel a dit…

Con de Chamoulox
Au lieu d'dire : "Ah, ça descend!"
Ferme-la MAINTENANT!

spécial engrenage a dit…

haïku déjanté
encore un coup d'manivelle
trois minutes chrono

special studycotching a dit…

Inspi' du matin
Dans la vie faut étudier
Moi j'préfère slamer

espace vie interieure a dit…

la vie à l'étuve
le lave linge avec tambour
t'es blanc ou couleurs

jcvd a dit…

un haïku tout seul
tu l cut comme ça bang bang
et ça ça fait mal

encoreunekabrûlé a dit…

dur à la ferraille
une traînée de casseroles
hush et mange ta soupe

jcvd a dit…

le haïku c'est grand
t'as le coup et t'as le aïe
le yin et le yang

jcvd a dit…

haïku pour haïku
c'est oeil pour oeil dent pour dent
mais avec le "mind"

le panier d'la ménagère a dit…

leçon de haïku
jcvd mode d'emploi
please la traduction

geisha a dit…

haïkus en sushis
les rondelles font pas le printemps
japonaiseries

candy a dit…

Envie de douceur
slamandises et boules de gomme
aï mon cuberdon

douceur en personne a dit…

cuberdon toi même
la chemise par dessus tête
oh le bel haïku

batterie de cuisine a dit…

battle de haïkus
bateliers de la vodka
chant de galetd'rien

haut fourneau a dit…

bon petit gueuleton
haïku cuit en robe des champs
bon ap' les slamis!

jcvd a dit…

un haïku raté
c'est bien pire qu'un coup raté
où? au karaté

jcvd a dit…

haïku c'est la life
faut du coeur pour percevoir
sa force intérieure

jcvd poète a dit…

si tu kiffes my vibe
c'est que t'es trop aware man
t'es dans l'univers

Jean-Michel Travel a dit…

Super promotion
City Trip à Barcella
Alors, on y va?

Jean-Michel Ricard a dit…

Top proposition
Tous ensemble ce soir au bar
Cela va chémar!

J-M Pasanonyme a dit…

With de faith in god
Avec les fesses dans le gode
Traduction pilote

J-M Pasanonyme a dit…

With de faith in god
Avec les fesses dans le gode
Traduction pilote

J-M Pasanonyme a dit…

François c'est pas drôle
Quand c'est marrant je le dis
Mais j'aime pas c'ui-ci

J-M Pasanonyme a dit…

Cois t'es pas marrant
Je te l'avais dit pourtant
Haïku d'débutant

J-M Pasanonyme a dit…

François, c'est trop nul
Tu es têtu comme une mule
Haïku ridicule

J-M Pasanonyme a dit…

Qu'est-ce que t'as François
D'habitude j'rigole mais là
Je ne pourrais pas

J-M Pasanonyme a dit…

Quand Isa n'aime pas
Des gentillesses comme ça
Elle en dit des tas

J-Mi konreconétra a dit…

Le jour ou j's'rais père
les dauphins auront des ailes
seule l'intention compte

cotcho nostalgico a dit…

Pour la der des der
Mardi au Zem Théâtre
Qui en sera donc ?

deschiennemadeschienne a dit…

pour cause d'examen
je n'en serai pas cher cotch
a mon grand regret...

cotchmoncotch a dit…

Seul je m'abstiendrai
Courage Deschiennemadeschienne
Sur ça va chemar

GG paletemps a dit…

J'irai pas non plus
pas envie d'être en r'tard pour
l'haïku de minuit

Jean-michel Plagiaire a dit…

J'imite vite fait
Le style de la grande Deschienne
Haïku à la Rach'

Jean-Michel Pasqu'unerach' a dit…

Des Rach' y en a deux
L'autre chante des trucs débiles
Latucca Racha !

J-M Justepourrachel a dit…

Le dauphin t'attend
Mais tu ne dois pas répondre
Si t'as plus d'crédit

Tamara Dona a dit…

Une France très médiocre
Et l'Italie dans les cordes
C'est loin 2006

J-M merciclémentvraiment... a dit…

Cher JM justepourrachel je me souviens qu'en fait je vous ai répondu! je disais "j'espère que le dauphin est moins horrible que le canard empaillé de la salle d'interp'"... je serais incapable de priver Isa du cadeau de son fils ce serait vraiment indigne d'une deschienne!
Aller je vais passer mon examen d'approches langagières de la cog-nition, c'est tellement passionant...

J-M Justepourrachel a dit…

Quatorze treize quatorze
Quinze treize six treize onze et trois
Long pour un Haïku

J-M Justepourrachel a dit…

Si t'as plus d'crédit
Quand tu liras ce message
Sonne juste deux Haïkus

J-M Pasdebruit a dit…

Ah ah ah ah ah!
Les Haïkus drôles c'est frustrant
Pas d'applaudissements...

J-M Pasdebruit a dit…

Silence de mort
Cent Mille Clap clap dans le vent
Haïku bidonnant

j-m réveilmatin a dit…

haïku matinal
pas les yeux en face des trous
aïe aïe ça fait mal...

j-m élogieux a dit…

clap clap j'dis bravo
Respect, maître du jeu d'mot
Ah mais quel talent!

J-M Justepourrachel a dit…

T'avais répondu
Ne revenons pas là-dessus
Haïku superflu

jm nostalgik a dit…

Retour au bercail
Besoin de votre soleil...
Cri de salamouille

proposition indécente...;D a dit…

22 juin 18h
Astien, Mathurin, Ed Wood
Ca me dit, et vous?

Cotchinou (c'est réservé) a dit…

Dimanche 22 juin
Ce n'est pas un ça me dit
Mais oui samedi

Jean-michel pasjalouxdutoutd'astien a dit…

Dimanche à Paris
Rendez-vous j'ai déjà pris
Qui viendra aussi?

jean-claude Van Alzheimer a dit…

je me souviens de
ne pas me rappeler que
Ma mémoire défaille

J-M Lebaptiste a dit…

slameuse salamouille
On t'appellera maintenant
Notre slamamouille

Jean-Michel Grivois a dit…

Salamouille salace
Répète "ça la mouille", ça lasse...
Salamouille, sale race!

Jeang-Michele Pachti a dit…

Ca faisait longteng
Que j'avé pu fé l'acceng
Haïku occitang

Laurent Fi- a dit…

Qu'importe le maillot
Du meilleur coureur slameur
Haïku à suivre

Laurent -Gn- a dit…

J'veux finir l'étape
Sans brandir pour autant le
Haïku à suivre

Laurent -On a dit…

Bouquet du vainqueur
Oui le bouquet du vainqueur
Haïku terminé

Alain B. a dit…

Sommes-nous la sécheresse
Un jour je t'aimerai moins
Vertige de l'amour

Jef a dit…

J'm'amuse comme un fou
Tous les jours 36 Haïkus
Et vous, vous êtes où?

Jean-Michel Pasclair a dit…

Je me dis que euh...
Enfin c'est que... non, c'est tout
Haïku super flou

Jean-Michel Jyvais a dit…

Le 22 ça roule
J'y serai avec ma poule
Et les salamouilles

whisperz a dit…

la mouche dans la soupe
mme bigoudis pousse un
cri de salamouille

euh.. j'peux pas faire mieux..

jean-michel Montagné a dit…

".,(^¨%).=
:/!&..;"**^+
§)(@|&¨,?£

coupeuse de haïkus en quatre a dit…

un langage codé
plus des pseudos déjantés
on s'y perd un peu

Cotchinou a dit…

Dur ce pronostic
Entre des Turcs pas en toc
Et des Tchèques d'attaque

Antigone a dit…

Haïku en coup d'vent
Coucou les Powètes
J'espère que vous allez bien ;-)

Anouchka a dit…

I comme... I love you
J'aime Jacques van den Biggelaar
Quel Haïku bizarre!

Jean-Michel Murdoch a dit…

La Libre Belgique
Vit ce Soir sa Dernière Heure
Son dernier Metro

J-M Colombani a dit…

La Libération
De mon Canard Enchaîné
Changera Le Monde

Cotchinouvelles fraîches a dit…

Pour refaire le Point
VSD, je prends l'Express
Je pars vers le Midi, Libre

Marco Van Basten a dit…

Chers amis Français
Votre jeu rime plus à rien
Haïku en quatrun

Jef (encore lui) a dit…

Si c'était l'concours
J'le gagnerais faute d'adversaire
Haïku solitaire

jean-michel largué a dit…

Raymond Domenech
c'est sûr pour le coach des Bleus
ca sent le fenech

jean-michel largué a dit…

l'Autriche est bien pauvre
les Bleus ont broyé du noir
la Grèce a fondu